Vous êtes ici :   Accueil » Photos » Voyage botanique : Les clématites d'Andrée MEENS

Photos - Voyage botanique : Les clématites d'Andrée MEENS

Les clématites d'Andrée MEENS(54 photos)

CLEMATIS – CLEMATITE

Renonculacées

Ce genre comprend environ 200 espèces de vivaces herbacées à souche ligneuse et de plantes grimpantes, semi-ligneuses à ligneuses, persistantes ou caduques, vivant dans les deux hémisphères notamment en Europe, dans l’Himalaya, en Chine, en Australie, en Amérique du Nord et centrale.

Il existe plus de 400 cultivars généralement à grandes fleurs.

Du fait de la diversité des espèces : vivaces herbacées de petite taille, arbustes grimpants ou étalés, plantes grimpantes atteignant de 10 à 15 m de hauteur, l’aspect des clématites varie considérablement.

Les feuilles, opposées, parfois alternes, glabres ou pubescentes, sont simples, tripalmées, pennées ou bipennées, avec le bord entier ou irrégulièrement découpé.

Les espèces grimpantes s’accrochent au support ou à la plante hôte par le biais des pétioles transformées en vrilles.

Les fleurs bisexuées, sont solitaires ou groupées en cymes ou en panicules. Elles présentent 4 à 10 sépales, avec des dimensions très variables.

Les clématites sont cultivées pour leur floraison généreuse, souvent suivie de fruits plumeux décoratifs, gris, argenté.

Certaines comme Clematis  recta, sont odorantes.

Utilisez les formes grimpantes pour garnir une pergola, un treillage, un arceau, une tonnelle ou un mur, voire pour habiller les branches d’un grand arbuste ou d’un petit arbre. Cultivez les espèces herbacées dans les massifs.

Culture

Au soleil ou à mi-ombre, dans un sol fertile, humifère, bien drainé, en ombrageant  les racines et la base des tiges ( avec une tuile plate par exemple)

Les clématites herbacées préfèrent le plein soleil. Paillez toutes les clématites en février avec du compost de jardin ou du fumier bien décomposé.

Taillez les clématites du groupe 1 après la floraison. Supprimez les tiges mortes ou abimées, raccourcissez les autres si nécessaire.

Pour les clématites du groupe 2 supprimez les tiges mortes ou faibles début mars avant la reprise de la croissance et rabattez toutes les autres au-dessus de beaux bourgeons. Supprimez les fleurs fanées.

Pour le groupe 3 rabattez toutes les tiges de l’année précédente au-dessus d’une belle pair de bourgeons en mars avant l’entrée de végétation.

Rusticité

Très bonne en général.

Multiplication

Semis des espèces en godet sous châssis froid en automne. Division ou séparation de rejets des espèces herbacées en avril. Boutures herbacées en mai-juin, ou semi-ligneuses en juillet. Marcottes en février-mars.

 
Les clématites ont été réparties en trois groupes, en fonction de leurs exigences de culture.
• Groupe 1 : Espèces à floraison précoce.
Ces clématites portent des fleurs en janvier ou en mars, sur les pousses de l’année précédente. Situation abritée mais ensoleillée, dans un sol bien drainé. Feuilles vert moyen, lustrées, persistantes ou caduques. Fleurs simples, en clochette ouverte. Plante rustique.
Clematis alpina, Clématis macropetala et leurs cultivars.
Portent des fleurs en avril sur les pousses de l’année précédente et parfois en juillet sur les pousses de l’année. Résistant en situation froide et ventée. Les feuilles, caduques , vert pâle à moyen. Fleurs simples, semi-doubles ou doubles, en clochette plus ou moins ouvertes. Fruits plumeux, décoratifs, de l’été à l’automne. Bonne rusticité.
Clematis montana et ses cultivars
Floraison fin mai sur les pousses de l’année précédente. Ce sont des plantes grimpantes, très vigoureuses, caduques, précieuses pour habiller un grand arbre ou un mur disgracieux. Les feuilles verts moyens à pourpré. Fleurs presque plates, généralement simples. Très rustiques.
Groupe 2 : Cultivars précoces à grandes fleurs
Ces clématites fleurissent entre mai et juillet, sur les pousses latérales des tiges de l’année précédente, puis en août-septembre, à l’extrémité des pousses de l’année. Les feuilles sont caduques, vert pâle à vert moyen. Les fleurs sont dressées, simples, semi-doubles ou doubles, le plus souvent en coupe large. Ces plantes sont assez rustiques, les hivers rigoureux peuvent compromettre leur précocité.
Groupe 3 : Cultivars tardifs à grandes fleurs.
Ces clématites fleurissent de juillet en septembre sur les pousses de l’année. Les feuilles caduques sont vert pâle à foncé. Les fleurs simples ouvertes vers l’extérieur, forment une coupe large. Bonne rusticité. Espèces et cultivars tardifs à petites fleurs. Ces clématites fleurissent de juin à octobre sur les pousses de l’année. Les feuilles caduques sont vert pâle à foncé ou gris-vert, pennées ou bipennées. Les fleurs sont simples ou doubles, en coupe large, en étoile, campanulées, en forme de tulipe ou tubulées. Très bonne rusticité.
Espèces et cultivars herbacées
Ces clématites fleurissent de juillet à octobre sur les pousses de l’année. On les plante dans les massifs de vivaces. Les feuilles sont vert moyen à foncé ou vert grisâtre. Les fleurs sont simples, étalées ou encore campanulées ou tubulées
 

·       


(Galerie vue 506 fois)